Plan d’évacuation

Faites le plan d’évacuation de votre maison

Le plan d’évacuation est un dessin de chaque étage de votre maison destiné à faciliter l’évacuation des occupants en cas d’incendie ou d’urgence. En sachant par où et comment évacuer, vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté de sortir de votre maison.

Ce que contient le plan d’évacuation

  • Les sorties de secours;
  • les trajets pour se rendre aux sorties de secours;
  • le point de rassemblement situé à l’extérieur;
  • l’emplacement des avertisseurs de fumée, de monoxyde de carbone (CO) et des extincteurs portatifs.

Comment faire votre plan d’évacuation?

Dessinez le plan d’évacuation de votre maison en faisant participer toute la famille. Faites-en même un jeu avec les enfants.

Dessinez le plan d’évacuation de votre maison en ligne ou sur papier en utilisant la feuille quadrillée pour dessiner un plan d’évacuation (121 Ko) et les Pictogrammes à découper pour placer sur la grille d’un plan d’évacuation (415 Ko).

Sur votre plan, indiquez :

  • les fenêtres et les portes qui peuvent servir de sortie de secours;
  • deux trajets pour sortir de chaque pièce, si possible. Pensez aussi que la sortie habituelle de votre maison peut être inaccessible en cas de feu, prévoyez donc une ou des sorties de rechange comme les fenêtres ou la porte-patio;
  • le point de rassemblement à l’extérieur. Choisissez un endroit accessible en toute saison qui évite d’avoir à traverser la rue et où vous serez visible par les pompiers à leur arrivée;
  • l’emplacement des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone (CO) ainsi que des extincteurs portatifs.

Pensez aussi à :

  • planifier l’évacuation des bébés et des enfants. Les enfants de 12 ans et moins ont du mal à s’éveiller au son de l’avertisseur de fumée. L’intervention des parents pour les réveiller et les guider vers la sortie est souvent nécessaire;
  • planifier l’évacuation des personnes âgées ou handicapées. Évaluez l’aide dont elles ont besoin pour se réveiller, se déplacer, etc.
  • comment joindre le 9-1-1 une fois à l’extérieur de la maison;
  • placer le plan d’évacuation à la vue de tous;
  • vous exercer à évacuer au moins une fois par année.

Regardez le dessin animé sur l’évacuation d’une maison.

Exercez-vous à évacuer

Dans le pire des scénarios, vous avez moins de 3 minutes pour sortir d’une maison en flammes. En effet, la fumée peut envahir aussi rapidement votre demeure. Cela comprend le temps que l’avertisseur de fumée détecte la fumée, sonne et vous réveille. Il ne vous reste plus beaucoup de temps pour évacuer. Regardez la vidéo montrant la propagation rapide de la fumée dans une maison.

Préparez votre exercice d’évacuation

  • Choisissez le scénario d’évacuation qui vous concerne ou faites votre propre scénario.
  • Déterminez la date et l’heure de votre scénario d’évacuation ainsi que le lieu d’origine fictif de l’incendie dans votre maison.
  • Vérifiez le fonctionnement de vos avertisseurs de fumée avant d’entreprendre votre exercice d’évacuation. S’ils sont branchés à une centrale de surveillance, informez votre fournisseur que vous allez faire un exercice d’évacuation et suivez ses instructions.

Faites votre exercice d’évacuation

Faites votre exercice d’évacuation au moins une fois par année avec vos enfants. C’est facile. Suivez ces 3 étapes :

  1. faites sonner l’avertisseur de fumée;
  2. évacuez, le plus rapidement possible, selon la procédure que vous avez prévue pour sortir de votre maison. Essayer de le faire en moins de 3 minutes;
  3. une fois à l’extérieur, rendez-vous au point de rassemblement.

Minutez votre exercice et tentez d’améliorer votre temps d’évacuation lorsque vous le ferez de nouveau.

Faites le bilan de votre évacuation avec toute votre famille. Apportez, s’il y a lieu, les modifications nécessaires à votre plan d’évacuation.

Points particuliers à l’évacuation :

  • pièces situées à l’étage : prévoyez une échelle pliante pour faciliter l’évacuation par une fenêtre;
  • pièces du sous-sol : assurez-vous que des meubles ou des escabeaux peuvent être utilisés pour atteindre les fenêtres;
  • chambres des enfants : assurez-vous que les portes ne sont pas verrouillées de l’extérieur. En cas d’incendie, l’enfant serait prisonnier dans sa chambre, incapable de sortir;
  • portes : les portes qui nécessitent une clé pour être déverrouillées de l’intérieur peuvent vous mettre en danger en cas de feu, surtout si vous perdez trop de temps à chercher la clé;
  • escaliers et sorties : ne laissez pas de jouets ou d’autres objets encombrants dans les escaliers et les sorties;
  • fenêtres : veillez à ce que vos fenêtres soient toujours en état de s’ouvrir. Gardez-les dégagées autant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Comment évacuer si le feu prend?

  • S’il y a de la fumée, couvrez votre bouche et votre nez d’un linge mouillé et marchez à quatre pattes le long des murs pour respirer le moins possible de fumée toxique et mieux voir où vous allez;
  • fermez les portes derrière vous pour ralentir la progression de la fumée;
  • touchez les portes et les poignées du revers de la main pour détecter la chaleur avant de sortir de la pièce;
  • si la porte est chaude, placez au bas de celle-ci un drap ou tout autre tissu pour éviter que la fumée pénètre dans la pièce. Dirigez-vous vers la fenêtre pour sortir ou, si c’est impossible, pour être évacué par les pompiers;
  • ne retournez jamais dans un bâtiment en flammes. Rappelez-vous que seuls les pompiers ont l’équipement de protection nécessaire pour sauver une personne ou un animal coincé à l’intérieur d’une maison en flammes;
  • composez le 9‑1‑1 dès que vous êtes sorti.

Testez vos connaissances en répondant à ce questionnaire.

Sources: site de la Sécurité publique du Québec